Killing Joke

Alors, c'est assez cool mais y a pas vraiment de scénario en fait, c'est juste : le joker est méchant, il essaie de rendre « fou » un mec et il y arrive pas. Avec un peu de flashback du Joker et une blague nulle à la fin. Très beau dessin par contre, j'adore le travail sur le visage des perso, particulièrement sur le Joker.

Bon c'est psychophobe as fuck, mais en même temps avec un personnage pareil on peut pas vraiment s'attendre à autre chose.

Donc franchement, ça mérite pas tout le bordel que font les fans autour, c'est juste sympa sans plus. Si vous le lisez, y a des meurtres, des trucs glauques, de la psychophobie, du validisme (je suis pas sûr·e, mais y a tout un délire autour des « freaks » donc moyen cool).

Le 30 Frimaire 228.

Licence Creative Commons

Accueil Retour